Poudres indiennes pour cheveux au top ?! [Routine ayurvédique]

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas pris soin de mes cheveux, en dehors du classique shampoing / après-shampoing.

Où sont passés bain d’huile, masque, soin protéiné et autres?!
La flemme a pris le dessus, mais ça c’était avant!

Je me suis réveillée et ai décidé de me faire enfin une bonne session soin. Il faut dire que mes cheveux en avaient bien besoin.

AU PROGRAMME :
Masque avant-shampoing
Shampooing
Masque réparateur
Hydratation, huiles et coiffure protectrice

Avec pour ingrédient principal : des poudres indiennes.

Amla, Neem, Shikakai, Brahmi, henné neutremaka … ça vous parle?

Ce sont des poudres issues de l’ayurvéda, un système médical très complet venant d’Inde. On en trouve dans les épiceries « exotiques » mais aussi en e-boutique, et ne coûtent presque rien?
J’ai trouvé les miennes sur MadinBeauty.com, je vous en parlais ici.

Elles sont naturelles. Elles proviennent d’écorces, de plantes, de fruits … de la nature!
Elles sont connues pour être un remède aux cheveux abîmés, fins, aux pellicules, à l’alopécie …

Pour mes soins capillaires du jour, j’ai opté pour 5 poudres.

poudres-indiennes-soin-1

poudres-indiennes-soin-2

Poudres indiennes utilisées pour mes soins :
– Amla : permet de lutter contre la perte de cheveux, stimule les racines et favorise la croissance des cheveux. Elle aide aussi à lutter contre l’infection de cuir chevelu.
Neem : antiseptique, antipelliculaire, elle soulage les démangeaisons du cuir chevelu.
– Brahmi : rend les cheveux brillants et denses, elle fortifie les racines, prévient le grisonnement prématuré.
– Shikakai : shampoing naturel, nettoie en profondeur le cuir chevelu. Renforce les racines des cheveux et lutte contre les pellicules.
– Maka : lutte contre la perte de cheveux et favorise leur croissance. (A utiliser dans le soin des cheveux bruns.)

Je vous en parle plus en détail dans ma revue sur ces poudres –> ici <– .

 

PLACE AUX SOINS!

 

poudres-indiennes-soin-avant

 Ma touffe -pas très propre- prête à accueillir les soins!

 

 Masque avant-shampoing
Mélange de 3 poudres : amla, neem et brahmi.

poudres-indiennes-masque-ashamp

 

 – 2 cuillères à soupe (c.à.s) de poudre d’amla
– 2 c.à.s de poudre de neem
– 2 c.à.s de brahmi
– 2 c.à.s d’huile d’olive
– 1 c.à.s de miel
– un peu d’eau chaude

On mélange le tout, afin d’obtenir une pâte onctueuse.

Il ne reste plus qu’à appliquer sur les cheveux section par section en n’oubliant pas les racines et le massage du cuir chevelu.

poudres-indiennes-masque-ashamp-1

poudres-indiennes-masque-ashamp-2

Je laisse poser le tout sous un bonnet auto-chauffant pendant 1h30. (Un sac plastique ou du film alimentaire aurait fait l’affaire!)

poudres-indiennes-masque-ashamp-3

On peut voir que le bonnet a bien vécu!

poudres-indiennes-masque-ashamp-4

Au rinçage, je pensais avoir les cheveux rêches mais non au contraire, ils étaient incroyablement doux, assouplis et on voyait bien mes boucles définies.

 Shampoing
Mélange de 2 poudres : shikakai et maka.

poudres-indiennes-shamp

 – 3 c.à.s de shikakai
– 2 c.à.s de maka
– un peu d’eau chaude.

On mélange le tout, afin d’obtenir une pâte onctueuse (dans ce cas-ci, je n’ai pas hésité à la rendre un peu plus liquide mais pas trop quand même).

Application sur les racines et le cuir chevelu tout en massant comme avec un « vrai » shampoing qui mousse, puis on répartit sur les longueurs.

A savoir : au moment de l’application, j’ai eu le sentiment que ça rendait mes cheveux rêches alors j’ai ajouté un après-shampoing dans la pâte.

Au final, après rinçage, pas de cheveux rêches ni secs! Mais j’ai tout de même voulu enchaîner avec un masque réparateur.

 Masque réparateur
Fini l’utilisation des poudres indiennes, on passe un masque tout fait : masque-soin conditionneur Natural Touch d’Activilong (que je vous présentais ici).

masque-activilong-naturaltouch

« Il répare les cheveux abîmés et cassants. Il les protège des agressions extérieurs, les cheveux sont visiblement plus sains et forts. »

J’ai laissé reposé environ 10 minutes, le temps d’une douche.

On essore la chevelure à l’aide d’une petite serviette en microfibre avec un système d’attache très pratique.

poudres-indiennes-soin-sech

Mes cheveux sont bien doux 😀

 Démêlage, hydratation, huiles et coiffure protectrice

poudres-indiennes-soin-sech-fin

 Une fois les cheveux bien essorés, on attaque le rituel (toujours section par section) :

poudres-indiennes-soin-coiff-2

– Spray démêlant express à l’hibiscus et à l’aloe vera, Natural Touch d’Activilong pour hydrater et apporter de la souplesse aux cheveux.
– Un petit coup de Tangle Teezer (brosse) pour démêler.
– Crème de jour ultra riche à l’aloe vera et au karité pur, Ultra doux de Garnier pour cheveux crépus ou défrisés.
– Huile de coco + huile de monoï pour sceller l’hydratation.
– Grosses tresses au fil que je défais le lendemain pour la coiffure du jour. (Je voulais faire des petites vanilles que j’aurais gardé quelques jours, mais je n’étais plus motivée à reste plus longtemps sur mes cheveux, alors j’ai opté pour le plus rapide.)
Et petit bonnet en satin pour aller dormir.

poudres-indiennes-coiff-pro

Et le lendemain, un petit chignon. Mes cheveux étant bien détendus, j’ai pu me le permettre, sinon ça aurait été afro puff (vite fait bien fait).

poudres-indiennes-coiff

Le chignon du jour.

poudres-indiennes-coiff-chignon

 

Bien convaincue par les poudres indiennes!

Poudres indiennes – A noter :
Le rinçage peut s’avérer assez long selon la quantité de pâte mise dans les cheveux.
Le shikakai, même étant un shampoing naturel, ne mousse pas! (Oui, en général, ce qui fait mousser un shampoing est un agent chimique.)
Utiliser les poudres indiennes, c’est très très salissant!
 J’ai remarqué quelques petits résidus (solides, comme des bouts d’écorce ou autres) dans le cheveux, qui tombaient au moment du brossage/démêlage, pas glam mais ils s’éliminent très vite au brossage et ne se voient pas dans les cheveux.

Pour ce qui est de la stimulation de la pousse, le volume et tout le tintouin, on verra bien à la longue!

Les poudres indiennes, ça vous parle?

signature-marron

  • Artcoiffshop (14 octobre 2016)

    Je vais passer le message à ma femme, elle se demandait comment faire, je pense que les poudres indiennes pourraient lui rendre service, merci pour ce retour 🙂

    • Geny (17 octobre 2016)

      En effet, rien à perdre à essayer les poudres indiennes!
      Vous me direz ce qu’elle en a pensé 🙂

Laisser un commentaire

You Might Also Like

Here you can find the related articles with the post you have recently read.

%d blogueurs aiment cette page :