Homemade Chaï Tea Latte – Brunch du dimanche #2

Coucou,

Pour vous encourager et vous mettre un peu de baume au cœur en ce jour de repos, je vous propose un peu de gourmandise.

Au menu, un petit brunch improvisé un dimanche matin (il y a déjà quelques temps)!

Mais avant de vous en dire plus, je vous donne la recette de mon chaï tea latte, la star de ce repas dominical. (J’avais envie de changer du chocolat ou du thé, tellement classique!)

 

Je me suis basée sur la recette de Christelle du blog « Il était une fois la pâtisserie ».

Pour 2 mugs.

– 30 cl d’eau
– 20 cl de lait demi écrémé
– 1 cuillère à soupe bombée de thé noir
– 1 (petite) cuillère à café de gingembre moulu
– 1 (petite) cuillère à café de cardamome
– 1 gousse de vanille
– 1 étoile de badiane (anis étoilée)
– 1 bâton de cannelle
– 1 clou de girofle
– 2 pincée de muscade en poudre
– 1 cuillère à soupe de sucre (ou autre agent sucrant)

– Porter à ébullition l’eau et le lait avec les épices (gingembre, cardamome, graines de vanille + gousse de vanille fendue, badiane, cannelle, clou de girofle et muscade).

– A feu doux, ajouter le thé noir et laisser infuser 3 à 4 minutes.

– Filtrer à l’aide d’un tamis assez fin.

– Pour finir, ajouter du sucre à votre convenance. Prêt à être déguster!
(J’ai sucré avec un peu de sucre de canne et un filet de sirop vanille.) Pour plus de gourmandise, une bonne crème fouettée pour parfaire le tout.

Ce matin là, j’avais envie de pancakes. Quelques minutes plus tard, la pâte était prête, n’attendant plus que la cuisson.
Pour les accompagner, du sirop de vanille et de la crème fouettée que j’avais fait la veille (pour un gâteau) avec quelques petits fruits.

J’aurais très bien pu m’arrêter là (chaï tea + pancakes) mais non, j’ai vite dérapé! J’avais quelques petits restes en tout genre, qu’il fallait que je liquide  😉 

Il y avait donc au reste du menu : 

  • des oeufs, des saucisses et des petites crevettes (+ pain)

  • un smoothie banane coco et fruits rouges.

De quoi bien commencer la journée.

BON DIMANCHE!

 

STAR, la série musicale qui n’a rien à envier à EMPIRE!

Si vous ne la connaissez pas encore, et que vous êtes fan de séries musicales comme EMPIRE, alors je vous recommande STAR!

 

Cette série dont la saison 1 (12 épisodes) s’est achevée il n’y a pas si longtemps, et qui nous a été proposée pendant la pause de la saison 3 de Empire (décembre 2016), par le même créateur (Lee Daniels) et également sur la Fox (chaîne de télé américaine).

 

Tellement séduite par Empire, je ne pouvais concevoir d’attendre des semaines et des semaines avant la reprise de la saison, alors quand j’ai entendu parler de STAR le temps de cette pause, j’ai été plus que ravie.
Certes le thème commun est la musique mais ce n’est pas du tout le même style, pas le même cadre… Une autre histoire à découvrir!

 

Empire = grosse industrie musicale bien organisée avec des artistes de haut vol.

Star = focalisée sur un seul groupe d’amateurs (un trio de chanteuses), un peu « ghetto / street », cherchant à se faire une place dans le monde de la musique.

 

Rentrons dans le vif du sujet!

Synopsis : Dans le monde glamour mais dangereux de l’industrie musicale d’Atlanta, trois jeune filles très différentes unissent leur force pour former un groupe de chanteuses. Elles sont aidées par Miss Carlotta, la propriétaire d’un salon de beauté, qui leur sert de garde-fou.
(source : TVshow Time)

On retrouve donc Star (Jude Demorest) placée en famille d’accueil depuis son enfance (à la mort de sa mère), qui décide à sa majorité de quitter le système de placement et retrouver sa sœur cadette Simone (Brittany O’Grady) dont elle a été séparée. Toutes deux chanteuses nées et souhaitant se faire connaître dans l’industrie musicale et se retrouver au devant de la scène, sont rejointes par Alexandra (Ryan Destiny) qui elle est issue d’un milieu aisée dont le père Roland Crane (Lenny Kravitz) est un artiste reconnue. (Naomi Campbell joue le rôle de la mère.) Auteur, compositrice et interprète, Alexandra souhaite faire sa propre place dans le milieu.

Ensemble, elles se réfugient chez Miss Carlotta (Queen Latifah), meilleure amie de la défunte mère de Star et Simone, avec qui elle formait un duo (Mixed Harmony).

De fil en aiguille, Star, Simone et Alexandra compose le trio Big Trouble et font tout pour accéder à la première étape qui leur ouvrira les portes du succès : la finale du tremplin musicale The Atlanta NextFest. Cette aventure n’est pas de tout repos, je vous garantis!

 

Meurtre, mensonge, trahison, violence conjugale, tristesse, amour, transgendérisme (identité sexuelle), musique de fou malade, joie, identité « raciale », addiction , religion… il y a de quoi faire pour ne pas s’ennuyer!

Honnêtement, je ne vous cache pas que par moment, j’ai bien eu envie de donner des gifles à cette prétentieuse qui répond au nom de Star. Mais on s’y fait et elle devient un personnage attachant, même s’il est reste un peu garce,  légèrement vulgaire et matérialiste.

LA MUSIQUE, ON EN PARLE ?!!!

 

Dès le pilot, la bande son Soul / RNB très attrayante m’a séduite et m’est restée en tête. Je me suis mise toute de suite dedans, du mal à attendre la semaine suivante pour le prochain épisode (mais pas le choix)!
Et j’avoue, j’ai fait une playlist STAR que j’écoute en boucle depuis   😀

 

L’un des premiers morceaux pour lequel j’ai craqué : I Bring Me.

Quelques autres :

I Can Be

Man

I Don’t Know Why

Ain’t About What You Got

Je ne peux malheureusement pas tous vous les présenter mais je vous invite vivement à faire un tour sur la chaîne Youtube de la série afin d’en découvrir plus (si bien sûr vous aimez le style musical)!

 

Renouvelée pour une deuxième saison, de quoi me ravir, même si l’attente va être longue!

 

Tentés ou la connaissez-vous déjà?

 

Tempête de Sable [ciné]

J’ai l’impression que cela fait une éternité que je n’ai pas mis les pieds au cinéma. Honte à moi je sais!

Et d’ailleurs, je ne me rappelle plus quel est le dernier film qui m’a fait pleurer à chaudes larmes. Mais ça c’était avant! A présent, je peux dire que le tenant du titre est Tempête de Sable! Un film découvert en avant-première il y a 2 semaines.

Il ne me serait jamais venu à l’esprit d’aller voir ce genre de film au ciné, moi qui suis plutôt horreur, action, romance à l’américaine (du genre tout est bien qui finit bien)…

Et je peux vous dire que j’ai été plutôt ravie d’avoir été invitée à découvrir ce chef d’oeuvre, une fois sortie de la salle!

Tempête de Sable est le premier long métrage d’Elite Zexer, réalisatrice israélienne diplômée de l’université de Tel Aviv où elle a étudié le cinéma et la réalisation.

Synopsis :

Les festivités battent leur plein dans un petit village bédouin en Israël, à la frontière de la Jordanie : Suleiman, déjà marié à Jalila, épouse sa deuxième femme.

Alors que Jalila tente de ravaler l’humiliation, elle découvre que leur fille aînée, Layla, a une relation avec un jeune homme de l’université où elle étudie. Un amour interdit qui pourrait jeter l’opprobre sur toute la famille et contre lequel va se battre.

Mais Layla est prête à bouleverser les traditions ancestrales qui régissent le village, et à mettre à l’épreuve les convictions de chacun.

Une histoire poignante et émouvante que je résumerai avec les quelques mots suivants : amour interdit, valeurs familiales, conditions de la femme, coutumes, traditions, mariage forcé, choix, humiliation, humilité, sagesse, devoir, croyance …

Je pourrai m’étendre encore et encore!

Elite Zexer a trouvé l’inspiration lors de voyages dans différents villages du Néguev où elle accompagnait sa mère photographier des femmes bédouines.

(Pour la petite histoire, les Bédouins sont des nomades arabes vivant de l’élevage, dans le désert.)

Elle a eu la chance de côtoyer des femmes formidables aux histoires bouleversantes. L’idée du film lui est venu lorsqu’elle a assisté au mariage d’une jeune femme avec un inconnu alors qu’elle en aimait un autre en secret. Et quelques minutes avant la rencontre avec son futur époux, elle confia à Elite : « Cela n’arrivera jamais à ma fille ».

 

Un film exceptionnel façonné par ses rencontres avec les Bédouins, dont l’écriture du scénario a pris 4 ans. Des années nécessaires à Elite afin d’offrir un film qui colle parfaitement à la réalité, et pour ça il faut du temps pour comprendre une culture, des traditions, croyances et coutumes non familières et surtout une langue différente.

Une réalisatrice israélienne avec des acteurs arabes s’exprimant en dialecte bédouin, je dis BRAVO et à voir absolument!

En salle aujourd’hui mercredi 25 janvier 2017 🙂

La Petite Attention qui fait plaisir!

 

Trouver un cadeau peut s’avérer être une rude tâche, surtout quand aucune idée ne nous vient en tête, et ce, même si nous connaissons bien la personne à qui nous souhaitons l’offrir.

Mais pourquoi chercher des heures et se prendre la tête? La Petite Attention est là pour ça!

Vous ne connaissez pas?

 

La Petite Attention c’est d’abord l’histoire de Gustave & Rosalie, un jeune couple parisien et son inlassable curiosité en quête depuis 2012, des meilleures expériences et talents qu’offre la capitale. Fort de cette expertise et après avoir interrogé leur communauté, les deux fondateurs ont eu envie de révolutionner le secteur du cadeau en proposant une solution de conciergerie digitale, de la recherche du meilleur créateur aux quatre coins du monde jusqu’à l’histoire de ce produit, son emballage et sa livraison dans les règles de l’art. Chaque « antisèche » raconte l’histoire originale de l’article à offrir, rédigée par notre sympathique rédacteur en chef du média Gustave & Rosalie.

La Petite Attention est née en 2015 et réunit aujourd’hui une équipe de gold-digger passionnée pour vous faire vivre une expérience unique.

 

Le concept est simple! La Petite Attention est une conciergerie du cadeau de couples. Un cadeau chaque mois pour votre moitié ou quelqu’un à qui vous souhaitez faire plaisir.

Un abonnement qui permet de recevoir chaque mois pour 40€ :

  • Un produit de créateur d’une valeur boutique de 50 à 100€,
  • emballé dans un joli papier et prêt à être offert,
  • accompagné d’une anti-sèche expliquant ce que vous offrez,
  • et livré gratuitement en France métropolitaine.

Sélectionnés parmi les meilleures marques émergentes aux quatre coins du monde, ces produits, qui ont été validés lors d’un comité d’évaluation, ne sont ni des échantillons ni des produits de déstockage!

 

Comment ne pas être tentée de vivre l’expérience La Petite Attention!

J’ai opté pour la version Femme (pour ELLE), et quelques jours plus tard, une jolie boîte m’attendait.

J’ai eu le plaisir de découvrir que celle-ci contenait une très joli foulard signé Mapoésie.

L’anti-sèche me révèle alors qu’il s’agit de la jeune créatrice Elsa Poux qui se cache derrière Mapoésie. Celle-ci use de ses talents d’artiste qu’elle concentre sur de jolis tissus pour nous offrir de véritables œuvres d’art autour du cou avec ses foulards.

Mon foulard répondant au doux nom de « Chant » coûte normalement 78€ (prix boutique). Alors 40€ pour une cadeau de créateur valant beaucoup plus, on ne va pas s’en priver!

Cette petite attention est tombée pile poil au moment où je me disais (depuis un moment) qu’il fallait que je me trouve un joli petit foulard.
J’a été séduite par le mélange de couleurs et de graphismes de ce foulard assez original, que j’aurai peu de chance de voir sur d’autres cous 😉 

 

Merci Gustave et Rosalie pour la livraison de cette petite attention  😀 

 

Je ne peux que recommander!

 

Et avec la Saint Valentin qui approche, pensez à La Petite Attention si vous êtes en manque d’idée.

 Des cadeaux, il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez choisir ou vous laisser surprendre, par commande unique ou par abonnement de 3, 6 ou 12 mois.

Des exemples de cadeaux envoyés par Gustave et Rosalie

Pour LUI

Pour ELLE

 

Pour plus d’information sur La Petite Attention : www.lapetiteattention.com

L’Aloe Vera a sauvé mes cheveux!

J’ai souvent entendu parler de cette plante miracle, l’aloe vera.

Durant mon séjour en Côte d’Ivoire, j’ai eu envie de me faire des nattes collées. Décidée d’arborer les plus belles tresses de la capitale sur ma tête, je me suis rendue chez Aïcha, la tresseuse qu’une amie m’a conseillée.

Habilité, dextérité, professionnalisme, elle est celle qu’il me faut pour dompter ma crinière (afro rebelle represent!).

J’ai donc eu mes tresses fines avec une raie au milieu, jusque là tout va bien… Vous vous demandez où notre cher Aloe va entrer en scène? Pas maintenant lisez encore 😛 

Une fois chez moi, j’ai décidé de me coucher pour me reposer un peu d’une longue journée (je vous passe les détails … et oui bientôt on parle de l’aloe). Et là, CATASTROPHE! Je sens un tam-tam qui commence tout doucement à faire sentir ses ondes, suivi d’une batterie en featuring avec une cornemuse … C’est un concert dans ma tête!! OH MY GOD! La raie du milieu concentre tout ce brouhaha, quelle souffrance. La coiffeuse s’est tellement appliquée que j’en souffre. Le lendemain, je décide de défaire mes jolies tresses, enfin plus si jolie que ça  🙁 

Mes cheveux sont secs, cassants, et ma tête est en feu.

C’est là que les plantes d’aloe vera qui étaient pourtant en évidence dans le jardin de ma mamie, me saute aux yeux!

Mais oui!! C’est LA solution miracle.

J’ai donc extrait le gel d’aloe vera (d’aspect visqueux, transparent, sans odeur) que j’ai ensuite appliqué section par section sur mes cheveux préalablement lavés avec un co-wash de chez Les secrets de Loly. J’ai laissé le tout reposer pendant 30 minutes, puis rincé mes cheveux. TADAA magique! Mes cheveux sont devenus doux, mes boucles définies comme jamais. 

Vous pouvez aussi en trouver déjà extrait dans les boutiques bio et sur internet (par exemple sur Aroma Zone).

Sinon, retrouvez ICI les étapes pour extraire le gel (merci Aroma Zone). 

Je vous invite tous à devenir des Aloe addict!!!

signature_shai

Bonne et heureuse année 2017!

Hello!
J’espère que vous allez bien en cette nouvelle année qui débute.

Nous vous présentons nos meilleurs vœux, et vous souhaitons plein de bonnes choses.

Cette année, le blog a passé une année difficile, mais a su rebondir. Non accessible pendant des mois (donc très peu de publications), nous sommes revenus plus forts et plus nombreux (vous avez déjà pu découvrir l’une des nouvelles rédactrices, Shaï)!

 Mention spéciale pour FMK MediaGroup, qui a permis à MarronChantilly de renaître 😀

(Pour la petite histoire, je vous invite à lire la page Qui sommes-nous?)

 

Merci à vous d’être là, de nous lire et de nous suivre.

Nous allons essayer de tenir le rythme et même l’améliorer.

 

 

BONNE ANNÉE!

Ho ho ho, joyeux Noël!

Hello!

J’espère que vous allez bien et que vous avez été gâtés par le Père Noël. Je vous souhaite une très joyeux Noël

Ce week-end de fête a été pour moi un week-end comme un autre, par choix. Pas envie de faire quelque chose de spécial. Plutôt envie de rester au calme chez moi. Et de toute façon, j’ai déjà en quelque sorte fêté Noël.

Nous avons eu plus tôt dans la semaine, un repas de Noël au boulot. Nous avions organisé un Secret Santa et pour l’échange des cadeaux, le repas était une évidence!

A cette occasion, chacune des 8 personnes devait amener quelque chose à manger ou à boire. Foie gras, champagne, crudités, quiches, cake salé, mini croques, bricks salées, gésiers en sauce, pain, fromage

Je me suis occupée du sucré. J’ai fait du pain d’épices « nature » et à la marmelade d’orange, des biscuits sablés aux amandes et aux épices de Noël, un sapin feuilleté aux amandes et un gâteau Infiniment Vanille (façon Pierre Hermé) que j’ai habillé en robe de Noël  (pâte à sucre et perles colorées) 🙂 

JOYEUX NOËL!

Pots à pinceaux et crayons [ DIY ] J’accessoirise ma coiffeuse

 

Le mois dernier, vous avez pu découvrir la première étape dans la customisation de ma coiffeuse acquise cet été : mes boîtes de rangement pour coton. Aujourd’hui, une autre transformation du même genre!

Habillage boîtes, pots, bocaux … Personnaliser ce petit coin make-up, l’accessoiriser sans trop se ruiner. Mon objectif!

De simples bocaux transformés en jolis pots (à crayons, à pinceaux, à tout ce que vous voulez).

De vieilles boîtes de tabac ou de conserve qui n’ont pas dit leur dernier mot! 

 

 POTS A PINCEAUX ET A CRAYONS

 

 

Papier cadeau, ruban, masking tape, quelques touches de colle et le tour est joué!

 

Pour l’habillage des bocaux, j’ai préféré glisser à l’intérieur, un bout de papier cadeau de la même hauteur, tenu par des petits points de scotch transparent. Et non coller le papier cadeau directement sur le bocal.

Le rendu est plus net et plus joli, tout en transparence!

Quant aux boîtes de tabac et de conserve, le papier cadeau collé à même la boîte, ne posait aucun souci.

 

Je n’ai pas encore réfléchi à la prochaine étape de la customisation de ma coiffeuse, mais si l’idée me vient, c’est avec grand plaisir que je la partagerai avec vous 🙂

Un contenant, un élément de déco … à voir! 

Retour (tardif) sur le mois d’Octobre!

 

Placé sous le signe du cancer du sein, le mois d’octobre a été riche pour moi, en rencontre, en sensibilisation et témoignages de tout genre.

Durant ce mois, j’ai assisté à des conférences et des échanges autour du cancer du sein. L’idée de mettre cette cause en lumière durant tout un mois me semble très intéressant et légitime! Il permet de mettre sous les projecteurs ce mal qui ne dit pas son nom et qui nous arrache chaque année des milliers de vie. Ce monstre qui tue en silence et qui prend possession du corps des gens sans crier gare!

Ce monstre, ne mérite pas toute cette lumière, tous ces projecteurs braqués sur lui… Mais obligé de diminuer le nombre de ses victimes, nous en parlerons!

Nous en parlerons jusqu’à ce que le nombre de victimes baisse,

Nous en parlerons jusqu’à ce que la cause de ce mal soit enfin trouvée,

Nous en parlerons jusqu’a ce qu’un jour un vaccin préventif soit inventé et sauve des vies.

 

Une conférence m’a particulièrement marquée, celle du témoignage d’une célèbre journaliste ivoirienne, Agnès Kraidy. Nous avons eu droit à un discours poignant, plein d’émotion mais surtout plein d’espoir. Le mal est là mais nous ne nous laisserons pas déstabiliser par lui!  

Son combat, la journaliste nous le livre à travers un ouvrage intitulé « TU ME FOUS LES BOULES! » (écrit en grande lettre rouge) comme pour dire stop! ( Aux éditions Frat Mat – Côte d’Ivoire)

J’ai été transportée par la puissance que ses mots peuvent procurer. J’ai été touchée par ce témoignage mais surtout par la force de l’auteur qui grâce à son entourage et à sa force de caractère continue de se battre.

Ecrit à la première personne, l’auteur s’adresse à cet étranger qui a pris « possession de son corps » avec courage :

« Oui, tu me diras que je parle. (…) Que je suis un peu trop sur de moi. Tu aimerais que je sois comme ces personnes qui ont peur de toi et de ta capacité de nuire. (…) Mais moi, tu ne me terrifies pas. Non! Je ne me tais pas. »

Un combat mené de front, et des guerrières en première ligne.

« Tu as décidé de me pourrir la vie. Tu peux compter sur moi pour te pourrir la tienne. Je crois que tu n’as pas idée de chez qui tu es. »

 

Un combat que chaque femme doit mener, en sensibilisant les personnes autour d’elles, afin que chacune de nous  pratique régulièrement l’auto palpation.

 

Le cancer du sein touche les femmes en majorité mais n’oublions pas que nos hommes sont aussi concernés avec une moyenne de 2%.

 

La lutte continue …

signature_shai

Amoureuse de la vie … Mon nom est Shaï!

 
Il était temps pour moi de faire mon apparition sur le blog!
 
Si vous avez fait attention à la petite présentation dans la sidebar ou à la page Qui sommes-nous, alors vous avez certainement dû apercevoir une dénommée SHAÏ, cette nouvelle rédactrice annoncée mais qui n’avait pas encore passé le cap jusque là.
 
Et bien Shaï, c’est moi!
 
 
« Je suis une amoureuse de la vie, de tous ses petits instants qu’elle nous offre….
Le ciel, ce qu’il nous offre chaque soir.  
Les couchés de soleil sont mes moments préférés… C’est une invitation au voyage, on oublie tout, porté par ses couleurs surprenantes et ses nuances d’orange, de rose… plus rien n’existe. 
 
J’aime les portraits, les visages et les expressions qu’ils nous proposent. Les rides sur le visage des personnes âgées… Les rides de ma grande mère, comme si chaque trait de ce visage me racontait une histoire … Ma grande mère, mon inspiration. 
 
Ce qui fait battre mon cœur en somme chaque jour, sont les sourires des enfants que je peux aider, la main tendue à l’autre, l’innovation qui pourra être utile aux plus démunis et qui changera le quotidien, l’odeur des gâteaux dans le four, les fruits et leurs jus acidulés, les rires francs, les tissus et parures qui ornent nos corps …
 
Et l’Afrique. Mon contient, ma terre, qui fait battre mon cœur chaque jour. 
Ces femmes qui portent leurs enfants sur leur dos et leur finance en équilibre sur leur tête.
La Kora qui raconte sans mot l’histoire de la vie présente et passé. 
Le bruit des pilons dans les mortiers à midi , et des marmites qui frémissent …
 
Tout ce qui fait celle que je suis.»
 
 
Pour la petite histoire, quand Geny m’a proposé de la rejoindre sur le blog, je n’ai pas hésité une seconde. Cependant, les aléas de la vie ont fait que j’ai quitté Paris pour rejoindre Abidjan (Côte d’Ivoire), d’où je vous écris. 
 
 
Vous aurez donc droit à des news made in AFRICA!
 
A très vite 🙂